Une première journée bien remplie

17 h, le Salon ouvre ses portes. La pluie, qui est tombée sans discontinuer toute la journée, n'a pas freiné les motivations et les premiers visiteurs s'approprient les lieux. Très rapidement, ils se dispersent dans les allées. Qui pour retrouver un copain sur un stand, qui pour dénicher la pièce qu'il pense ne pouvoir trouver qu'ici. D'autres se laissent simplement porter par le mouvement et par l'ambiance qui monte rapidement.
A La Boutique du Collectionneur, ont lieu les premières séances de dédicaces : Philippe Gürel, Bertrand Bussillet, François-Arsène Jolivet se partagent l'espace. Signatures et discussions s'enchaînent.

18h, coup de cœur sur le stand des Ateliers Chatokhine. Colin Seeley découvre, en avant-première, une Condor fabriquée par les Chatokhine, d'après... une photo d'une de ses réalisations en tant que préparateur. Moment d'émotion pour l'Anglais face à cette Condor finement ciselée. Un petit tour du côté de la bourse d'échanges s'impose pour toucher au plus près de l'évènement. Une odeur de mécanique, de vieux cuirs, des étals dessinent les allées, des pièces, des documents, quelques stands de fringues, çà et là... Et ça discute, ça échange. Entre vendeurs et acheteurs, on parle la même langue, celle de la passion.

19h30, sur l'espace dédié, Motul dévoile le nom du vainqueur du Prix du Patrimoine. Il s'agit d'Alain Cortot, pour son quadricycle Peugeot. Mais la soirée n'est pas terminée.
Il est temps de faire un tour du côté des clubs. Là aussi, on touche au plus près de l'évènement. L'ambiance bat son plein, "salut, comment tu vas ?", "Tiens tu connais Patrick, ou Eric, Bernard ou Jean-Philippe ?". Les conversations vont bon train alimentées par la chaleur croissante, le bon vin et les histoires, comme à l'époque... Un peu de nostalgie, beaucoup de passion. L'exposition six-cylindres, organisée par le Benelli Club de France, le CBX Club et le Z1300, rencontre un succès à la hauteur de la qualité et de l'exception des motos présentées.

21h30, l'ambiance n'a pas faibli. Les Suzuki ont leurs fans, la trentenaire GSX-R attire les regards et les amateurs d'endurance taille la bavette avec les membres du SERT.

22h... Allez, il est temps de fermer les portes. A voir les mines réjouies, à écouter les premiers commentaires enthousiastes sur cette 18e édition du Salon Moto Légende... Nul doute la passion est un moteur formidable. A demain !

2015-11-20 18.03.30 2015-11-20 16.16.17 WP_20151120_014 WP_20151120_018 WP_20151120_019 2015-11-20 18.10.38 2015-11-20 16.16.39 2015-11-20 16.14.23

 

Les commentaires sont fermés.